Kingtaz

A 28 ans, Quentin Joubert, alias Kingtäz, s’est fait connaître du web calédonien grâce à ces détournements de films qu’il a doublés à grands renforts d’expressions calédoniennes. Formé dans une école d’ingénieur-son à Montréal, c’est bien ici, en Nouvelle-Calédonie, qu’il veut faire entendre son ras-le-bol, avec ou sans l’accent…

« Si on ne fait rien, on pourra jamais plus revenir en arrière »

« Je m’engage contre la délinquance en Nouvelle-Calédonie parce que je me rends compte que mon pays n’est plus le même … Fini de laisser le moteur de la voiture tourner quand on va chercher du pain, fini de laisser la porte de la maison grande ouverte quand on va faire la sieste le dimanche, fini de se balader à n’importe quelle heure à pied sans se sentir potentiellement en danger, finis les panneaux de signalisation qui ressemblaient à des panneaux de signalisation et non pas à des supports d’écritures moches en tout genre … Toutes ces choses ont fait la rareté de notre île face au monde d’aujourd’hui. A cause de cette délinquance, on perd des valeurs, et malheureusement si on ne fait rien maintenant, on ne pourra jamais plus revenir en arrière. »

Quel message adressez-vous à ceux qui commettent des infractions après avoir bu trop d’alcool ?

« Être saoul ne vous rendra pas plus intéressant, au contraire ! »

Et y’en a même qui n’ont pas besoin d’être saoul pour être bête !