Johanito Wamytan

Originaire de la tribu de Saint-Louis, Johanito Wamytan n’a pas hésité à se former en métropole, plus précisément à Montpellier.

Directeur de la Case des artistes et à la tête du Conseil d’administration de l’École des Métiers de l’Image et des Arts avec la province Nord, à 38 ans, il s’investit sans cesse pour la formation artistique de la jeunesse. Président de l’association Corail vivant terre des hommes, vice-président de l’ŒIL et membre de Stop OGM Pacifique, son engagement est sans faille.

« Nos jeunes valent mieux que ça ! »

 

« Je m’engage contre la délinquance en Nouvelle-Calédonie parce que je veux un pays qui dispose d’une solidarité à l’océanienne, des enjeux économiques maîtrisés, une éducation adaptée au Pays, une justice océanienne moderne alliant prévention et répression productive rendue au nom du peuple, une nationalité facteur de cohésion nationale. Une société un peu plus « océanisée » en somme. Nous observons aujourd’hui l’impact de la mondialisation sur la culture kanak et constatons les dégâts. Ce n’est pas normal également que 50 000 personnes ici vivent sous le seuil de pauvreté alors que nous avons un PIB équivalent à celui de la Nouvelle-Zélande. La délinquance dans notre pays est le simple fruit de l’absence d’une politique en faveur de la jeunesse. Cela aurait du être pensé et fait depuis 30 ans. »

 

Savoir dire STOP !