Ismaël Augustin

Avec son complice Joseph Rovinot, Ismaël Augustin a donné vie à la série originale « Jo & Maé ». Sur la toile, le jeune youtubeur constate sans cesse que la violence est omniprésente. Pour lui, la délinquance se banalise sur internet, comme dans la vraie vie…

« On n’est pas fichu d’arrêter de se taper dessus »

« Je m’engage contre la délinquance en Nouvelle-Calédonie car, comme la quasi-totalité de notre île (le reste étant les délinquants), j’en ai marre. Marre de voir qu’ici on banalise de plus en plus la délinquance. A voir des comptes comme  “Ruelov” (« voleur » en verlan) et des publications comme “Baston NC” partout, on ne peut que se rendre compte que certains ont perdu leurs valeurs.

Ils banalisent la délinquance, et donnent une image assez négative des Calédoniens.

C’est quand je vois des publications de “Ruelov” sur Facebook, fiers d’avoir volé le travail de quelqu’un d’autre, ou des vidéos de combats de rues entre différentes ethnies que je comprends la réticence des touristes à venir chez nous. On prône le vivre ensemble mais on n’est pas fichu d’arrêter de se taper dessus. Je veux redonner à la Nouvelle-Calédonie l’image qu’elle doit réellement refléter. Celle d’une petite île de rêve au milieu du Pacifique où des gens de toutes les origines vivent ensemble, une île qui donne envie aux gens du monde entier de venir la visiter. »