Félicia Pham, « La délinquance brise toutes les familles »

Vous en connaissez beaucoup des mannequins qui ont eu mention « Très bien » au bac ? Félicia Pham, miss province Sud 2017, fait partie de celles-là et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Après une prépa littéraire, elle présente à l’âge de 20 ans ses concours en écoles de journalisme, écoles de commerce, sciences politiques. Un avenir prometteur…

« Je m’engage dans la lutte contre la délinquance en Nouvelle-Calédonie car c’est une des causes qui, à mon avis, divise le plus la société. Si on ne fait plus confiance à l’autre alors il est impossible d’engager le dialogue, et c’est particulièrement important ici à l’approche du référendum  imminent. La délinquance brise les familles, aussi bien celle de la victime que celle du délinquant… Et c’est surtout tellement dommage pour les jeunes qui tombent dedans, qui devraient avoir la possibilité de construire un avenir, et s’en privent en devenant des réguliers du système carcéral. Beaucoup rentrent dans cette impasse où la seule issue qui leur apparaît pour s’en sortir est de continuer à transgresser la loi, quitte à faire du mal et à détruire ce qui les entourent… »

« Alcool et violences conjugales : n’hésitez pas à demander de l’aide ! »

Quel message adressez-vous à ceux qui commettent des infractions après avoir bu trop d’alcool ?

« Il y a tellement de choses que vous pouvez faire, tellement de choses que vous pouvez être ! Peut être que la vie ne vous a pas donné une situation facile, mais c’est toujours à vous de choisir comment sera votre existence. L’alcool soulage sur le moment mais ça ne dure jamais, pourquoi ne pas trouver un moyen de résoudre les problèmes une bonne fois pour toute ?

Je pense particulièrement à ceux qui commettent des violences verbales ou physiques envers les femmes. Les femmes sont tellement importantes, n’oubliez pas que celles que vous sifflez dans la rue, et que vous voulez posséder, parfois à tout prix, sont aussi des filles, des sœurs, et des compagnes, tout comme celles que vous avez dans votre vie ! Et comme vous respectez les femmes auxquelles vous tenez, il faut savoir respecter celles que l’on croise dans la rue. En ce qui concerne l’alcool et les violences conjugales, n’hésitez pas à demander de l’aide à un professionnel. »