Arnaud Bloc

Jeune agriculteur passionné, installé depuis 11 ans à la Ouenghi, Arnaud Bloc a trouvé sa voie à force de persévérance. Même s’il a quitté l’école très tôt, il a réussi, en partant de rien, se construire la vie qu’il souhaitait… En plein air. Pour lui, que la jeunesse se laisse aller de la sorte est un immense gâchis alors car il y a tant d’aides, de choses à faire et à créer en Nouvelle-Calédonie. Réveiller les consciences, c’est le but de son engagement contre la délinquance.

“Il y a tant de choses à faire, à créer en Calédonie”

” Je m’engage contre la délinquance en Nouvelle-Calédonie parce que ces actes apportent que du négatif à la société et, un jour ou l’autre, à la personne qui les commet. L’alcool, la délinquance c’est la facilité en fait. Ce sont des fausses excuses pour ne pas affronter la vie. Moi, j’ai trouvé un but, mais il fallu se battre pour y arriver. Même aujourd’hui, je n’ai pas beaucoup de temps libre, mais j’ai choisi ce que je voulais faire. Beaucoup de jeunes ne se rendent pas compte qu’ils ont de la chance de vivre ici parce que la vie y est facile pour beaucoup. Du coup, ils franchissent un palier en s’imaginant que ça n’aura pas de conséquence sur leur avenir. »

Quel message adressez-vous à ceux qui commettent des infractions après avoir bu de l’alcool ?

« Qu’ils réfléchissent bien ! C’est un choix, un seul, il n’y aura pas d’autres occasion d’en faire car ensuite tout sera subi. Ce mauvais choix peut détruire des vies, et de toute façon la sienne. »