Baromètre Santé : quel est l’état de santé des jeunes Calédoniens ?

Barometre santé

De juillet à octobre cette année, plusieurs milliers de jeunes Calédoniens vont participer à une grande enquête menée par l’ASSNC (Agence Sanitaire et Sociale de Nouvelle-Calédonie) : le Baromètre Santé. Cette enquête va permettre de mieux définir les besoins de santé de la population.


Ces enquêtes ont été lancées en métropole au début des 90. C’est plus tard, en 2014, que l’Agence Sanitaire et Sociale a repris à son compte des dispositifs destinés à améliorer les connaissances sur la santé et les comportements en santé des jeunes. Les Baromètres Santé permettent surtout, sur les bases des résultats de ces enquêtes, de développer des politiques publiques de santé et des programmes de prévention et de pratiques efficaces de promotion de la santé.

Des milliers de jeunes concernés

Cette enquête va concerner 214 classes, tirées au sort, sur les trois provinces représentant au total 4 326 élèves. Ils seront interrogés sur dix thèmes de santé dont leur état de santé et l’accès aux soins bien sûr, mais également sur leur environnement familial et de vie scolaire, leur santé bucco-dentaire, leur alimentation, l’activité physique et la sédentarité. Le Baromètre Santé de l’ASS traite également de sujet sur lesquels le mouvement citoyen #ZéroTolérance est particulièrement engagé comme les addictions et les consommations de substances psychoactives, les violences et les comportements sexuels. Par ailleurs, quatre niveaux d’autorisation ou d’accords ont été nécessaires pour la réalisation de cette grande enquête : ceux du vice-rectorat et des directions de l’enseignement privé, des directeurs d’établissements, des parents des enfants concernés par l’étude et évidemment des élèves eux-mêmes.

Mieux connaitre l’état de santé de la jeunesse calédonienne

Par ce Baromètre Santé Jeunes, l’Agence Sanitaire et Sociale entend établir une banque de données fiable sur l’état de santé de la jeunesse et définir plus précisément leur comportement sanitaire. Dès lors, il sera possible d’identifier des groupes à risque, mais aussi les maladies ou les problèmes de santé publique les plus présents. Ainsi, il sera plus facile d’adapter les orientations des politiques publiques et des programmes de prévention. Il a été acté de réaliser ce Baromètre Santé Jeunes, tous les cinq ans. C’est donc cette année, la seconde édition de cette enquête qui va permettre d’améliorer les connaissances sur la santé et les comportements en santé des jeunes scolarisés en collège et en lycées. À noter que l’enquête va insister davantage sur les aspects sociaux et environnementaux de la vie des jeunes, en analysant de manière précise et complète quels sont les comportements sanitaires des enfants et adolescents.