Formation inédite de la Croix-Rouge : « Tu as la conviction que tu peux faire quelque chose d’utile pour ton pays, change et agis ! »

YABC

Danièle Edo, Référente du Soutien Psychologique à la Croix-Rouge de Nouvelle-Calédonie.


 

YABC, pour « Youth as Agent of Behavioural Change », est un programme créé par la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Depuis 2008, ce programme forme de jeunes intervenants pour qu’ils puissent devenir des acteurs du changement des mentalités. Cette formation se tiendra sur le territoire, du 11 au 17 août, au centre culturel Tjibaou.

Si cette formation existe déjà dans 135 pays du monde, dont Fidji, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, c’est la première fois qu’elle va se tenir en Nouvelle-Calédonie et pour ce faire, plusieurs formateurs viendront de Métropole. Ce programme concerne les jeunes souhaitant être des acteurs de changement des comportements. « C’est une formation pour les jeunes de 18 à 30 ans qui ont envie d’apporter leur contribution citoyenne à un changement des mentalités et même jusqu’à un changement des comportements. Concrètement, changer le regard qu’on a sur l’autre pour plus de tolérance, pour une société inclusive, pour plus de paix », explique Danièle Edo, Référente du Soutien Psychologique à la Croix-Rouge de Nouvelle-Calédonie, qui s’occupe de mettre en place cette formation sur le territoire.

Une formation dans quel but ?

Parce qu’il suffit parfois de se décaler et de « se mettre à la place de » pour lever de nombreux préjugés… La Croix-Rouge forme des jeunes à l’animation d’activités YABC pour faire évoluer les représentations, combattre les idées reçues et ainsi lutter contre les discriminations. « La stratégie 2020 de la Fédération de la Croix-Rouge : c’est de sauver des vies et changer la mentalité. Ce n’est pas rien de changer les mentalités, ajoute Danièle, et l’un des piliers de cet objectif est : de promouvoir l’intégration sociale et une culture de non-violence et de paix. Le programme YABC est l’outil phare de ce pilier “promouvoir l’intégration sociale et une culture de non-violence et de paix”. »

Comment cela marche ?

Dans le cadre de cette formation, qui se tiendra du 11 au 17 août, une trentaine de jeunes vont développer des compétences interpersonnelles (écoute active, empathie, communication non violente, négociation…), travailler sur différentes thématiques (le genre, l’inclusion sociale, la non-discrimination…) et apprendre à animer des activités YABC basées sur ces thématiques. « Les activités se construisent en deux temps, un jeu de rôle permettant de simuler une situation et une phase de débriefing pour revenir sur ce qui a été vécu, ses préjugés et échanger sur ce que chacun peut faire à son niveau et dans son environnement immédiat (professionnel, associatif, amical, familial…) pour faire évoluer les mentalités », explique la Croix-Rouge. « Il s’agit véritablement d’un apprentissage par l’expérience centré sur les participants qui vont explorer ensemble à l’aide des formateurs des solutions pour justement participer à une culture de non-violence et de paix », ajoute Danièle.

Des jeunes qui s’engagent !

Pour cette formation gratuite, « il nous faut des jeunes motivés pour contribuer à un changement des mentalités », insiste Danièle. « La formation a aussi pour but de chercher des éléments de réponse sur ce qu’est une culture de non-violence et de paix, ce qu’est une inclusion sociale. » Les jeunes pourront eux-mêmes, par la suite, animer des ateliers dans un cadre scolaire et périscolaire, dans un cadre associatif, dans un lieu de vie de jeunes et de tout autre public ! « Comme Zéro Tolérance, où il y a des jeunes qui s’engagent, par cette formation, les jeunes s’engageront pour faire changer les choses », espère Danièle.

Des places sont encore disponibles pour suivre cette formation de la Croix-Rouge !


Pour plus d’informations :
Danièle Edo au 92 12 62 ou par mail : [email protected]
 
 Croix-Rouge française
26 rue du Docteur Collard Montravel
Tél. : 27 21 16